search archives
HI,{{username}}
Manage account
Change password
HEADLINES
{{headlineCount}} new {{headlineCount == 1 ? 'update' : 'updates'}}
+ MORE HEADLINES

Jacques Chirac : sa mort annoncée sur Twitter, sa famille dément

21
SEPTEMBER
2016
  • {{article.caption}}
  • {{article.caption}}
A
+
A
-
Print
Email
Email
A
+
A
-
La mort de Jacques Chirac a été annoncée ce matin, par plusieurs sources concordantes, sur Twitter. Sa famille a démenti le décès peu après midi, via l'AFP...
 
[Mis à jour le 21 septembre 2016 à 13h19] Jacques Chirac n'est pas mort. C'est son gendre, Frédéric Salat-Baroux, qui l'indique à l'AFP après plusieurs minutes d'emballement sur la Toile ce mercredi matin autour de son décès. "Chirac toujours hospitalisé, sa famille 'demande instamment qu'on respecte sa tranquillité'", a posté l'agence de presse sur Twitter. Frédéric Salat-Baroux est le gendre de Jacques Chirac. Il est marié depuis 2011 à sa fille Claude, qui s'est longtemps chargée de ses relations avec la presse à l'Elysée. Le gendre de Jacques Chirac participe depuis très régulièrement à la communication officielle de la famille sur son état de santé.
 
 
La rumeur de la mort de Jacques Chirac bruissait sur Twitter depuis ce matin. Le décès de l'ancien président de la République, à 83 ans, était annoncé par plusieurs comptes de journalistes et politiques, trois jours après son hospitalisation à Paris, pour une infection pulmonaire. François Hollande, qui se trouvait à New York pour l'Assemblée générale des Nations Unies, était même en train de rentrer en urgence à Paris selon les informations reprises par plusieurs sources sur le réseau social. Selon Karim Hacène, journaliste à Infos140 et ancien journaliste à France Inter et Europe 1, la mort de l'ancien chef de l'Etat devait être rapidement confirmée. Elle sera finalement démentie.
 
 
L'ancienne ministre Christine Boutin annonçait elle aussi la mort de Jacques Chirac sur son compte Twitter avec un message laconique. Des éditions spéciales étaient annoncées à la télévision, avant que le démenti n'arrive.
 
A l'AFP, Frédéric Salat-Baroux indique qu'il n'y a "rien de plus à ajouter". Selon lui, "le président Chirac est traité pour une infection pulmonaire et je veux rendre hommage à l'exceptionnelle qualité des équipes médicales".
 
La mort de Chirac faisait peur à Bernadette
La santé de Jacques Chirac fait la Une des journaux depuis plusieurs jours déjà. Après la mort de sa fille Laurence Chirac il y a six mois et après plusieurs hospitalisations ces dernières années, Jacques Chirac a été de nouveau hospitalisé dans la nuit de samedi à dimanche, pour une infection pulmonaire. Il a été rapatrié en urgence depuis Agadir, au Maroc, où il passait des vacances dans une résidence prêtée par le roi Mohammed VI. Accueilli à la Pitié-Salpêtrière, l'ancien chef de l'Etat serait conscient selon les dernières informations.
 
Quelques jours plus tôt, à Nice, le 9 septembre, Bernadette Chirac s'était confiée sur l'état de santé de l'ancien président et sur ses craintes… "Actuellement, il est à Agadir, au Palais Royal, reçu généreusement et très aimablement par sa Majesté, et il fait la navette entre la plage et la résidence, installé dans un véhicule destiné à le transporter", indiquait-elle à Nice Matin. "C'est un homme apaisé. Moi aussi… Mais je suis toujours inquiète du jour où il va disparaître…", disait-elle. Une déclaration qui a un tout autre écho désormais. Bernadette Chirac s'était également confiée cet été au prêtre de la paroisse d'Agadir, le Père Gilbert Bonnouvry. "Elle se faisait beaucoup de soucis pour lui et il n'allait pas tellement bien", a-t-il déclaré à RTL. Un proche de l'ancien président confiait au Parisien dimanche soir être quant à lui "un peu inquiet".
 
Un voyage au Maroc dans des conditions difficiles
Jacques et Bernadette Chirac ont souvent passé leur vacances à Agadir, où ils ont leurs petites habitudes. Mais, cette fois, des précautions particulières ont dû êtres prises du fait de la santé déclinante de l'ancien chef de l'Etat. Un personnel important était à la disposition de Jacques Chirac dans la demeure du roi du Maroc, qui se trouvait d'ailleurs à proximité d'un hôpital militaire en cas d'urgence. D'après le Père Gilbert Bonnouvry, qui avait vu l'homme politique l'an dernier, Jacques Chirac "ne pouvait plus se mettre debout".
 
Une chaise roulante sur mesure aurait été construite à la demande du roi du Maroc "pour qu'il puisse se déplacer vers la mer et vers la plage". C'est que ce voyage n'était pas vraiment recommandé par les médecins. Lors de son hospitalisation en décembre 2015, ils lui avaient plutôt conseillé de bien se reposer et de ne pas quitter Paris. Jacques Chirac a-t-il pris un risque avec ces vacances à l'étranger ou se sentait-il mieux ces derniers temps ? D'après Europe 1, c'est Bernadette Chirac qui a insisté pour ne pas laisser tomber leur habituel voyage au Maroc.
 
 
(linternaute)
MORE ABOUT
ADVERTISE HERE
comments powered by Disqus
JUST IN
TRENDING
HEADLINES
{{headlineCount}} new {{headlineCount == 1 ? 'update' : 'updates'}}
+ MORE HEADLINES
TRENDING